On a tous au moins une fois acheté en seconde main. En tout cas, moi je le fais à cœur joie, que ce soit des vêtements, de l’électroménager, des chaussures, etc.

Il s’agit en effet d’acheter des objets qui ont été déjà utilisés au moins une fois. Mais tout le monde n’est pas toujours de cet avis lorsqu’il s’agit d’opter pour des objets d’occasion. Pour préserver la qualité de leurs produits, certains préfèrent acheter du neuf. Mais pourquoi acheter en seconde main lorsqu’on peut acheter du neuf ?

C’est un geste économe mais aussi écolo ! J’en parlais dans mon article sur comment bien vendre sur Vinted mais c’est devenu clairement une habitude ancrée dans les moeurs. Je vous dis tout sur les avantages de l’achat en seconde main.

Acheter en seconde main pour protéger la planète

Vous ne le savez peut-être pas, mais plusieurs objets peuvent être achetés en deuxième main. C’est le cas par exemple des :

  • Vêtements ;
  • Meubles ;
  • Livres ;
  • Appareils électroménagers.

Laissez-moi vous dire que les acheter en seconde main est avant tout un geste pour la préservation de la planète. Le principe est qu’un objet est utilisé une nouvelle fois pour l’empêcher de devenir un déchet qui polluera la planète. En guise d’illustration, sachez que la mode est une industrie qui émet près d’1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre et une très grosse quantité de déchets textiles. Terrible réalité n’est-ce pas ?  

Et là, ce n’est que le cas de la mode. Juste pour info, notez que nous produisons 50 millions de tonnes de déchets électroniques par an et les 50 % proviennent des appareils électroménagers. Revenons-en à la mode qui, à mon humble avis, inquiète plus.  

En achetant des vêtements chaque année, une personne peut produire jusqu’à 200 kg de CO2. C’est vraiment énorme comme production. Si vous êtes pour la protection de la planète, vous pouvez faire comme moi. Non pas que je n’achète pas des vêtements neufs, mais j’achète beaucoup plus de vêtements de seconde main.

Une source d’économies

Si vous recherchez un moyen d’économiser efficacement chaque mois, alors il faut acheter en seconde main. Les objets d’occasion sont le plus souvent vendus à un montant réellement en dessous du neuf. Un appareil électroménager peut par exemple coûter deux fois moins cher en seconde main que si vous le payez en neuf. 

Par exemple j’ai acheté un robot cuiseur Moulinex Cookeo à 100 € en seconde main alors que le neuf coûtait 191 €. Génial non !? En plus, il était presque encore neuf.

Aussi, pour un prix de 300 euros en neuf, j’ai pu acheter une chemise en soie Masscob à un prix de 22,5 euros.

C’est aussi le moyen de vous acheter des choses que vous n’avez pas la capacité financière d’acquérir en neuf. Figurez-vous que les objets en seconde main bénéficient aussi de garantie. Je suis tombé sur un article du Figaro qui en parlait et clairement j’ai été agréablement surprise par les possibilités de l’achat en seconde main.

La seule façon d’avoir des objets de luxe 🙂

L’une des raisons qui m’ont réellement poussée à acheter en seconde main est que j’aime bien les objets de luxe mais que jamais je ne mettrais 1000€ dans un sac à main ! (et je n’aime pas les contrefaçons)

Eh oui, il existe des pièces rares et uniques qu’on retrouve assez souvent dans les produits en seconde main. Plutôt que d’aller dépenser des sommes faramineuses dans une boutique de luxe, habillez-vous chiquement en dépensant moins avec des vêtements de deuxième main. C’est une bonne astuce que tout le monde ne connaît pas, alors profitez-en.

Pour avoir beaucoup plus d’originalité dans votre style vestimentaire, vous trouverez également en seconde main des pièces vintage tendance. La mode est éternelle dit-on !

Mais sachez-le tout de suite, vous ne trouverez pas que des pièces uniques. J’achète également des pièces basiques de seconde main. J’ai même pu trouver en ligne un modèle de  jean noir que j’ai cherché en boutique pendant des mois. Comme quoi, acheter en seconde main peut être assez avantageux.

Acheter en seconde main pour réduire la surconsommation d’eau

Acheter en seconde main permet également de réduire la surconsommation d’eau. Croyez-moi lorsque j’ai entendu ça pour la première fois, j’ai eu la même réaction que vous : quel est le rapport entre seconde main et surconsommation d’eau ?

En effet, pour fabriquer un jean par exemple il faut beaucoup d’eau. Environ 10 000 litres d’eau pour un jean et 2 700 litres environ pour un tee-shirt en coton.

Comme cela, il faudra utiliser cette quantité pour chaque nouveau jean. En conséquence, on surconsomme l’eau dont le manque tue dans certaines régions de notre planète. La seconde main permet donc de limiter la surconsommation en eau et autres produits de fabrication.

La consommation a été faite une première fois, autant ne pas en occasionner une autre en achetant d’occasion.

Ré-apprendre à bricoler et moins consommer

Bon ça fait un peu peur dit comme ça. Mais depuis peu je vais dans des cafés ou on m’apprend à réparer mes objets usagers. Depuis j’ai beaucoup moins peur d’acheter des objectifs électroniques d’occasion car je sais que je pourrais me débrouiller. Résultat désormais quand un objet est cassé je pense à le réparer avant de le jeter.

J’espère vous avoir convaincu de l’importance d’acheter en seconde main. Avec tous ces aspects que je viens d’aborder, vous comprendrez qu’il nous faut penser au monde que nous laisserons à nos enfants. Achetons plus en seconde main que neuf, dans le fond, on ne perd rien, au contraire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici