Préparer son avenir financier en 4 étapes

Précédemment je vous ai présenté les différents challenge que nous aurons tous (ou presque) à affronter dans notre vie, à savoir : une retraite moins importante que celle de nos parents, la possibilité de devoir prendre en charge nos parents lorsqu’ils vieilliront, des enfants qui font des études plus longues et plus coûteuses et qui reviennent à la maison après leurs études, voire après leur premier boulot.

Aujourd’hui je vais vous présenter 4 pistes pour faire face à ces obligations. Peut-être que vous vous demandez par où commencer pour préparer votre avenir, voici ce que je propose :

1. Commencer par le fond de secours.

Pourquoi ? Tout simplement parce que une fois que c’est fait, vous êtes sur de ne pas toucher à vos autre épargnes. Par exemple si vous êtes entrain de mettre de coté pour les études de vos enfants et qu’un imprévu coûteux vous tombe dessus, il y a de fortes chances que vous puisiez dans les réserves à la base destinées à vos enfants pour financer votre besoin imprévu. Du coup cette épargne est réduite. Alors que si vous avez un fond de secours vous pouvez vous consacrer sans risques à d’autres épargnes.

Pour en savoir plus vous pouvez lire mon article sur le fond de secours en 5 questions.

2. Epargner pour votre retraite, via une assurance vie.

Oui, il est plus important d’épargner pour votre retraite que d’épargner pour les études de vos enfants. L’idéal bien sur c’est de faire les deux, mais si vous ne pouvez pas, épargnez d’abord pour votre retraite. Pourquoi ? Eh bien parce que pour vos études, vos enfants pourront au pire faire un emprunt à la banque, alors que c’est certain que vous ne trouverez aucune banque pour financer votre retraite.

3. Epargner pour les études de vos enfants.

L’idéal c’est de mettre un peu de coté tous les mois à partir de leur naissance. Comme ça on étale l’épargne dans le temps et elle devient moins rude.

4. Epargner pour vos parents.

C’est la dernière étape car il n’est pas sur que vous ayez à soutenir vos parents un jour. Par analogie avec les enfants, j’aurais envie de dire « commencez dès que vos parents sont à la retraite », une échéance très concrète pour moi car mon papa sera à la retraite à la fin de l’année !

Toutes ces épargnes, à part celle de votre retraite sont des épargnes de précaution. Il est possible et souhaitable que vous n’ayez jamais à vous en servir. Dans ce cas, tant mieux, vous pouvez récupérer l’argent non utilisé et ce sera comme un bonus inattendu !

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous épargnez pour vos parents et vos enfants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *