Jobs d’été : comment gagner de l’argent quand on est lycéen ou étudiant ?

Tu es au collège, au lycée ou étudiant ? Tu aimerais bien gagner des sous pour t’acheter une nouvelle console, partir en vacances avec tes amis au mois d’août ou acheter un nouveau canapé pour ton appart ? Je te propose une série de deux articles pour faire le point sur les jobs d’été.
  • Dans cet article, je vais surtout te parler des emplois d’été traditionnels pour étudiants : emplois saisonniers, barman, etc. On fera un peu le point sur la loi et je te donnerai des liens pour trouver des offres
  • Dans le prochain article qui paraîtra vendredi, je vais t’aider à trouver un boulot d’été non traditionnel et te donner des astuces pour monter une petite affaire qui marche.

Note que début juillet c’est peut-être un peu tard pour chercher un job d’été, mais il reste sans doute de la place quelque part !

Quels sont les jobs d’été les plus courants ?

Un des jobs étudiants les plus populaires l’été ce sont les vendanges : souvent à la fin de l’été, en août ou septembre. Ce travail saisonnier est donc plus ou moins réservé pour les étudiants qui ne reprennent pas les cours dès le début du mois de septembre. Tu peux gagner un peu plus de 8 euros de l’heure. Le repas du midi est souvent fourni sur place, par contre il faudra en général trouver à te loger.

C’est un travail assez pénible et physique, donc si tu fais beaucoup de sport le reste de l’année ça va bien se passer, sinon prépare toi à avoir quelques courbatures ! Pour rendre le boulot plus sympathique, le bon plan c’est d’y aller avec un pote. Comme ça, si vous devez prendre la voiture ou camper, vous pourrez partager les frais.

Pour trouver un emploi dans les vendanges, tu peux déposer ta candidature sur le site vinomedia. Pour en savoir plus sur les vendanges, tu peux lire cet article par exemple.

Si les vendanges ne te tentent pas, sache que le reste des jobs d’été tourne souvent autour des métiers de l’animation : les colonies de vacances, les clubs pour enfants sur les plages… Il te faudra souvent un diplôme appelé BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) pour pouvoir travailler dans un de ces centres.

Enfin, les autres jobs d’été traditionnels sont des jobs de serveur et barman ou encore les métiers de l’hôtellerie. En effet, dans les endroits touristiques, la plupart des restaurants et cafés font leur recette pendant les vacances d’été et ont donc besoin de plus de main d’œuvre.

Comment trouver un job d’été ?

Il y a plusieurs ressources : tu peux trouver du travail en demandant à la mairie de ta ville. L’été, ils ont souvent besoin de monde pour remplacer leurs employés qui partent en vacances. Une autre façon de trouver un emploi saisonnier c’est d’aller éplucher les annonces au Pôle Emploi. Je dirais que ce sont les deux méthodes les plus traditionnelles, ce ne sont pas forcément celles qui marchent le mieux.

Une autre bonne source ce sont les petites annonces sur internet. Sur le site jobdete par exemple, tu peux déposer ton CV et consulter des offres d’emploi. Il y a pas mal d’offres pour les vendanges, ou pour la restauration.

Enfin, il y a toutes les petites annonces locales : par exemple si le supermarché près de chez toi recherche une caissière pour le mois d’août, il y aura sûrement une annonce quelque part dans le magasin ! De même pour un bar qui rechercherait un serveur. Garde donc les yeux ouverts quand tu sorts faire tes courses ou boire avec des amis !

Attention aux arnaques lors des jobs d’été !

Tu as trouvé un petit boulot ? Décathlon est d’accord pour t’embaucher comme vendeur ? Tu vas faire la plonge chez Paul pendant tous le mois d’août ? Cool, mais n’oublie pas d’être en règle si tu vas travailler pour quelqu’un. Voici quelques points incontournables.

  • Si tu as moins de 14 ans, tu ne peux pas signer un contrat. Tu es trop jeune pour être serveur, désolée ! Entre 14 ans et 16 ans, il te faut l’accord de tes parents pour signer le contrat, du coup c’est souvent plus difficile de trouver un job d’été à cet âge. Après 16 ans, tu peux signer toi-même.
  • Au niveau du salaire maintenant : si tu as moins de 17 ans, ton salaire doit être d’au moins 80% du SMIC. Entre 17 et 18 ans, c’est 90%.
  • En France, tu ne peux pas exercer n’importe quel métier : si tu es mineur, tu n’as pas le droit de travailler de nuit, tu n’as pas le droit de faire un métier difficile (travailler dans une mine de charbon par exemple), ou dangereux (travail avec des produits chimiques).

N’oublie pas que si tu vas travailler pour quelqu’un, le contrat de travail est obligatoire et il est là pour te protéger. Si tu ne signes rien et que le patron ne veut pas te payer à la fin du mois, tu ne pourras rien dire ! Et si tu ne signes rien et qu’il t’arrive un accident sur le lieu de travail, ça va être la galère.

Si tu veux tout savoir sur tes droits au travail, je te conseille la lecture de cet article. En plus en fouillant sur le site, tu trouveras quelques offres d’emploi pour étudiants.

Autre conseil que j’aimerais vous donner, ce n’est parce que vous êtes jeune que vous ne pouvez pas lancer votre propre business… Allez on y va!

Fais le point sur tes qualités et tes passions

C’est la première étape ! Si tu veux gagner de l’argent avec tes passions, il faut déjà que tu saches ce que tu aimes faire et quels sont les domaines où tu es fort. Je vais te donner quelques exemples, à toi de compléter la liste !

Tu es un crack en informatique ? Ou même sans être un crack, tu penses que tu maîtrises mieux que la plupart des gens ? Alors bonne nouvelle ! Il y a plein d’opportunités pour toi, voici quelques idées :

  • bien sûr, tu pourrais donner des cours : il y a beaucoup de gens (bon ok, surtout les plus vieux) qui ne comprennent rien à comment envoyer un email, ou comment imprimer un document, tu peux leur apprendre !
  • tu peux proposer tes services pour installer des logiciels, installer un réseau dans une maison, créer un blog ou une petite page web familiale. Pour toi ça paraît peut-être évident mais pour certains, installer Internet c’est un cauchemars et ils seraient prêts à payer quelqu’un pour le faire à leur place !
  • tu peux également proposer tes services en réparation. Réparer un ordi, refaire une installation de windows, récupérer des fichiers sur un disque dur… Si tu sais faire tout ça, alors n’hésite pas ! Tu pourrais devenir le nouvel ingénieur informatique de ton quartier ! Je ne rigole pas ! Entre apporter son ordi à un magasin à 5km de la maison ou appeler le fils du voisin pour faire la réparation, tu penses que les gens préfèrent quoi ?

Tu as un bon contact avec les autres ? Si tu aimes bien parler aux personnes âgées tu peux leur proposer ton aide pour faire les courses, tu peux leur faire la lecture et la conversation. Les personnes âgées aiment bien avoir de la compagnie et je peux te dire qu’avec le vieillissement de la population, tu auras toujours de la demande.
Si les vieux ce n’est pas trop ton truc mais que tu as un bon contact avec les enfants, tu peux devenir la nouvelle babysitter incontournable du quartier ! Tu peux également proposer ton aide pour garder les enfants lors des mariages ou des baptêmes.

Tu es fort en maths ? Tu joues super bien du violon ou de la guitare ?L’été c’est vraiment le bon moment pour donner des cours de soutiens. Que ce soit en maths, en français ou en solfège, beaucoup de parents sont inquiets pour la scolarité de leurs enfants. Si tu n’as pas de problèmes scolaires, ça peut être un bon plan pour toi !

Tu as une passion dont tu aimerais faire un métier ? L’été c’est le bon moment de te faire une expérience. Je vais te donner un exemple qui me fait toujours halluciner 10 ans plus tard : un de mes copains au lycée voulait devenir horticulteur ou paysagiste. Pendant un été, il s’est fait 300 euros en allant arroser les jardins de ses voisins qui étaient en vacances. Ensuite, ses voisins lui ont demandé des conseils pour arranger les fleurs. L’été d’après il s’est fait un paquet d’argent en arrangeant les jardins du quartier et en les arrosant. En plus de ça, il a pu expérimenter son futur métier de paysagiste !

Comment bien démarrer et te faire connaître ?

Le plus important, tu t’en doutes, c’est le premier contact. En général il s’agit de quelqu’un que tu connais déjà : un voisin, un prof, un animateur, un ami de tes parents… Par exemple quand j’étais au lycée, j’étais LA babysitter du quartier, et mon premier contact c’était mes animateurs d’aumônerie.

Pourquoi ce premier contact est important ? Parce que si tu fais du bon travail pour quelqu’un que tu connais, il va se passer deux choses : d’une part il va te rappeler s’il a de nouveau besoin de toi, et d’autre part il parlera de toi à ses amis et ils t’embaucheront à leur tour. C’est comme ça que ça a commencé pour moi : j’ai fait du babysitting chez mes animateurs d’aumônerie, puis ils ont parlé de moi à leurs voisins, qui ont parlé de moi à leurs amis etc… et c’est comme ça que j’ai pu faire plein de babysitting dans mon quartier ! Soigne ton premier contact !

Que faire si tu ne connais personne ? Déjà réfléchis bien, est-ce que tu es sûr que tu ne connais vraiment personne ? Pas d’amis des parents ? Le patron de l’entreprise où tu as fait ton stage de 3ème ? Non ? Personne ?

Bon pas de panique, dans ce cas, il faut que tu te fasses connaître par les petites annonces. Ce qui marche le mieux, c’est une annonce locale :  dans ta boulangerie, dans le supermarché près de chez toi, dans le hall de ton immeuble. Pourquoi ? Parce que tu as des chances de tomber sur quelqu’un qui te connaît et donc te fera confiance tout de suite.

En plus des petites annonces, tu peux envisager de mettre des prospectus dans les boîtes aux lettres. Mais c’est pas le mieux : d’une part ça va te coûter d’imprimer toutes ces feuilles et d’autres part, beaucoup de gens n’aiment pas recevoir de la pub dans leur boîte aux lettres.

Comment devenir incontournable

Ça y est tu as ton premier contact, ton premier rendez-vous, félicitations, maintenant il va falloir transformer l’essai et pour ça, voici quelques conseils et astuces.

Le mot le plus important pour te faire connaître c’est la confiance. On te rappellera si on sent qu’on peut te faire confiance, on ne te rappellera pas sinon. Pareil, si ton premier contact n’a pas confiance en toi, alors il ne te recommandera pas. En effet, quand il parle de toi à ses amis, il s’engage. Donc si tu crains, il ne voudra pas parler de toi, sinon ses amis seront déçus.

Alors voici quelques conseils pour établir une relation de confiance :

  1. Arrive à l’heure. Si tu as dit à ton contact que tu serais là à 15h, n’y va pas à 15h30.
  2. Met un t-shirt propre (sans tête de mort qui dégouline si possible), lave toi les cheveux… Eh oui, c’est bête à dire mais la plupart des gens vont te juger très vite sur ton apparence, si tu as l’air d’être quelqu’un en qui ils peuvent avoir confiance, ça va les rassurer. Si tu te pointes pour un babysitting avec un t-shirt « I hate kids », les parents risquent fort de te renvoyer chez toi.
  3. Préviens à l’avance si tu dois annuler et propose un autre rendez-vous. Un imprévu, ça arrive à tout le monde, mais donne le temps à ton contact de s’organiser autrement si tu dois être absent.

Le deuxième point important, en plus de la confiance, c’est que tu veux que tes contacts te considèrent comme le spécialiste. Pour ça, le plus simple c’est de communiquer le plus possible. Si tu vas réparer l’ordi de tes voisins, explique leur simplement ce que tu fais, avec des termes qu’ils peuvent comprendre. Si tu donnes des cours de soutiens fais un petit rapport aux parents, dis leur que leur enfant à fait des progrès et qu’il a compris un truc qu’il ne comprenait pas avant. Bref, donne un maximum de retour sur ce que tu fais à la personne qui va te payer, ça la rassure et ça lui permet de voir qu’elle a bien dépensé son argent et surtout ça lui donne l’impression que tu sais très bien ce que tu fais. Du coup, elle te recommandera plus facilement à quelqu’un d’autre.

Enfin le dernier point pour devenir incontournable c’est d’être sympa. Si tu donnes l’impression que ça te saoule d’être là et que tu ne fais çà que pour l’argent, ce n’est pas très agréable pour la personne qui t’emploie. Donc n’oublie pas de dire bonjour, de demander comment ça va et de sourire. Ouais, ça fait beaucoup, mais quand tu auras tes sous dans la main tu seras bien content, et tu le seras encore plus quand un inconnu t’appellera en te disant « oui, madame Michon m’a parlé de vous, est-ce que vous pouvez venir la semaine prochaine ? »

Voilà ! Avec tous ces conseils, tu n’as plus qu’à te lancer pour monter ta petite affaire qui marche et gagner des sous ! Tu verras, c’est super sympa d’avoir ce genre d’expérience, ça va te booster ta confiance en toi en plus de te faire un peu d’argent.

Ensuite, viens nous raconter ton expérience, comment tu t’es fait ton premier contact, quelles sont tes stratégies pour te faire connaître et te faire recommander, les commentaires sont là pour ça !

Que faire avec l’argent gagné ?

Bien sur, tu sais déjà ce que tu vas faire avec cet argent ! Mais n’oublie pas que l’argent n’est pas faire que pour être dépensé, il peut également être épargné, en prévision des futures dépenses !

Enfin, rendez-vous vendredi pour des astuces pour monter ta petite affaire non traditionnelle et gagner de l’argent en faisant ce que tu aimes !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *