Définition et bases du budget

Pour bien commencer ce mois d’éducation financière je vous propose de revenir à la définition du budget et donc aux bases du budget. Peut-être qu’aujourd’hui le billet sera un peu abstrait, mais rassurez-vous, il y aura aussi du concret ce mois-ci !

Commençons par revenir à la définition du budget, je cite l’encyclopédie de l’internaute :

« budget, nom masculin :
Etat prévisionnel des dépenses et recettes d’une entreprise, une structure, un particulier »

Eh bien je crois que tout y est mais voyons tout de même ceci point par point.

Budget 101

Définition et bases du budget

Si on reprend notre définition point par point, on peut noter et commenter les choses suivantes :

  • Etat prévisionnel : sans doute un des points les plus importants et les plus évident : un budget se fait à l’avance, en prévision de ce qui va se passer dans le futur. Si vous voulez faire votre budget vacances pour partir faire le tour des capitales de l’Europe de l’Est, ou si vous êtes entrain de faire votre budget de mariage, ça paraît évident que vous fassiez le budget avant de partir ou de vous marier.
    Ce que vous pouvez faire après votre voyage ou votre mariage, c’est faire vos comptes. Ca sert entre autres à voir de combien vous avez explosé votre budget !
  • Des dépenses et des recettes : souvent quand on entend le mot « budget » on pense surtout à la liste des dépenses qui nous attendent : la facture de gaz, la cantine, le loyer, le crédit pour la voiture… Et on en oublie la partie « recettes » ! Dommage, c’est celle qui fait le plus plaisir en général !
  • D’une entreprise, une structure, un particulier… : la fin de la définition est claire : le budget concerne tout le monde (oui, oui vous aussi !) et pas seulement l’Etat, les grandes et petites entreprises, les assoces… Bien sur que pour eux faire un budget est critique, une assoce ne peut pas survivre sans une bonne gestion de sa trésorerie, mais pour un particulier c’est pareil ! Faire un budget amène de la sérénité.
On va essayer d’éviter ça.

Conséquences : que contient un budget minimaliste ?

Si on regarde le deuxième point de notre liste précédente, on s’aperçoit que pour faire un budget, il faut au moins deux colonnes : les rentrées d’argents d’un côté et les sorties d’argents de l’autre.

Vous n’avez jamais fait un budget de votre vie ? Alors faites ce petit exercice : prenez une feuille de papier et tracez deux colonnes. Sur la colonne de gauche vous marquez « entrées » et sur la colonne de droite « sorties ». Maintenant listez toutes vos entrées et combien elles vous rapportent (salaires, intérêts, aides diverses telles que APL, allocations familiales…)  et dans l’autre colonne listez toutes vos dépenses (loyer, factures, nourriture, loisirs, épargne…). Faites l’addition des deux colonnes, alors ? C’est équilibré ?

Faites la même chose pour le mois suivant : notez combien vous pensez que vous aller gagner et combien vous pensez que vous aller dépenser. A la fin du mois, faites vos comptes et regardez si vous êtes en déficit ou au contraire en positif.

On s’y sent presque non ?

Comment voir si on a fait un bon budget ?

Là il n’y a pas 36 solutions à mon avis, vous pouvez essayer d’être aussi réaliste que possible dans vos prévisions, seul un examen a posteriori de vos dépenses peut vous permettre de voir si votre budget était bon ou pas, et ensuite d’ajuster vos prévisions pour le mois suivant.
En gros, faites vos comptes et diagnostiquez :

  • Vous êtes en déficit tous les mois : il faut revoir vos prévisions. Est-ce que vous avez carrément oublié quelque chose ? Est-ce que vous avez sous-estimé une dépense ? Sur-estimé une rentrée ? Si vous êtes dans le rouge tous les mois sans exception, peut-être que vous vivez au-dessus de vos moyens.
  • Vous êtes alternativement en déficit et en positif : sachez que c’est parfaitement normal pour un budget ajusté et équilibré. Les mois où vous dépensez un peu moins que ce que vous gagnez vont compenser pour ceux où vous dépensez un peu plus. Mais pas de quoi s’inquiéter !
    En ce qui me concerne, c’est mon cas en ce moment. Pour l’instant je finis certains mois avec -100€ et d’autres avec +100€. Comme je contrôle mes finances très régulièrement (tous les 3 jours environ), je sais vite si je risque d’être à découvert ou pas. Et pour éviter de payer des frais bancaires, je m’assure de toujours avoir un fond de roulement sur mon compte courant !
  • Vous êtes en positif tous les mois : good for you ! A vous de voir ce que vous faites de cet argent !

Voilà je pense qu’on a fait le tour des bases ! J’espère que cet article sera utile à beaucoup d’entre vous et qu’il contribuera à dé-diaboliser le mot « budget » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *