Comprendre ses flux d’argent pour devenir riche

Aujourd’hui je vais vous parler des flux d’argents, c’est une leçon tirée directement de Père Riche, Père Pauvre, et comme je l’écrivais dans ma critique du livre, c’est la seule chose qui m’ait vraiment plu dans ce livre.

L’auteur dit dans Père Riche, Père Pauvre que comprendre les flux d’argents est capital pour devenir riche et je suis assez d’accord. Pour comprendre ces flux, ils nous faut tout d’abord savoir ce qu’est un actif et ce qu’est un passif. Ensuite, on pourra comprendre cette phrase : « les riches achètent des actifs et les pauvres achètent des passifs » et également pourquoi les riches deviennent toujours plus riches.

Définitions : qu’est-ce qu’un actif financier ?

On peut regarder la définition de Wikipédia par exemple :

Un actif financier est un titre ou un contrat, généralement transmissible et négociable (par exemple sur un marché financier), qui est susceptible de produire à son détenteur des revenus et/ou un gain en capital, en contrepartie d’une certaine prise de risque.

Je traduis au cas où ce ne serait pas très clair : un actif c’est « quelque chose » qui vous rapporte de l’argent. Par exemple si vous avez un appartement que vous louez à quelqu’un d’autre, c’est un actif.

Sur le diagramme suivant je vous montre le flux d’argent généré par un actif : on y voit une flèche qui se dirige de la case « actifs » vers la case « recettes », on symbolise ce que je viens de dire : l’actif vous rapporte de l’argent.

Notez que votre emploi n’est pas comptabilisé comme un actif. En effet, même si c’est effectivement de l’argent qui entre dans votre poche, ce n’est pas quelque chose qui vous appartient en propre. C’est-à-dire que vous ne pouvez pas en faire ce que vous voulez.

Définitions : qu’est-ce qu’un passif ?

Pareil que pour l’actif, on peut regarder la définition sur Wikipédia :

Le passif est un élément du patrimoine ayant une valeur économique négative pour l’entreprise, c’est-à-dire une obligation de l’entité à l’égard d’un tiers dont il est probable ou certain qu’elle provoquera une sortie de ressources au bénéfice de ce tiers, sans contrepartie au moins équivalente attendue de celui-ci (article 212.1 du PCG).

Notez que le PCG (Plan Comptable Général) définit le passif comme quelque chose ayant une valeur négative pour l’entreprise (ou la personne). Autrement dit, un passif c’est quelque chose qui vous coûte de l’argent.

Cette fois sur le diagramme, on peut voir que la flèche va dans la case dépenses et sort ensuite, c’est de l’argent qui n’est plus dans notre propre circuit : il est dans la poche de quelqu’un d’autre. Les passifs des uns sont les actifs des autres.

Comment devenir riche ?

Finalement, une fois qu’on a ces diagrammes en tête, on comprend assez facilement que pour s’enrichir et devenir indépendant il faut que notre part d’actif soit supérieure à notre part de passifs :

Être riche et indépendant : Actifs > Passifs

Pour cela deux approches sont possibles : soit on augmente sa part d’actifs, en achetant des actions en bourse par exemple (quoique certains pourraient argumenter que ce n’est pas vraiment le moment…), soit on diminue sa part de passifs : loyer moins cher, arrêt d’abonnements etc, etc.

On peut également envisager un transfert : l’argent qu’on mettait dans des passifs jusque là, on peut décider de l’investir en actifs à partir de maintenant.

Voilà, maintenant on a donc compris le sens de cette phrase : les riches achètent des actifs et les pauvres achètent des passifs. Maintenant on va voir différents diagrammes de flux d’argents pour différentes situations ainsi que pourquoi les riches deviennent toujours plus riches, et comment la fameuse « rat race » se traduit en diagramme.

Les différents flux d’argents

Pour la personne pauvre, de l’argent rentre mais tout sort presque immédiatement : loyer, vêtements, impôts…

Pour la personne de la classe moyenne, il y a une rentrée d’argent plus conséquente, mais les dépenses sont également plus conséquentes. De plus, la personne de la classe moyenne a en général quelques obligations financières comme un crédit immobilier qui vont augmenter sa part de dépenses.

Pour la personne riche et indépendante, la rentrée d’argent correspond aux bénéfices de ses actifs, pas d’un travail.

Pourquoi les riches deviennent toujours plus riches ?

Il s’agit d’un cercle vertueux : les actifs génèrent plus de recettes que nécessaires, la différence n’est pas dépensée mais réinvestie. On achète donc de nouveaux actifs qui créent des recettes qui peuvent de nouveau être investies et ainsi de suite.

Pourquoi la classe moyenne rame ?

Si la classe moyenne gagne plus, en général elle n’investit pas plus. Elle augmente ses dépenses et parfois augmente ses obligations, entrainant de nouvelles dépenses. La classe moyenne se retrouve dans la fameuse rat race : gagner plus, dépenser plus, travailler plus, gagner plus, dépenser plus, etc etc.

Comment devenir riche et indépendant ?

Eh bien pour devenir riche, il faut acquérir des actifs et continuer à en acquérir d’avantage encore.

C’est ce que Robert Kiyosaki dit dans son livre :

Les riches achètent des actifs
Les pauvres ont seulement des dépenses
La classe moyenne achète des obligations en croyant qu’il s’agit d’actifs

N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cet article !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *