Comment arrêter d’acheter des vêtements qu’on ne mettra jamais ?

Ma maman les appelle des EA comme Erreur d’Achat. Un vêtement qui soit ne nous va pas, soit n’est finalement pas complètement dans notre style… et qui dans tous les cas finit par encombrer notre armoire !

La vraie question à se poser n’est pas « pourquoi je ne mets jamais ce haut » mais bien « comment ce haut a-t-il atterri dans mon armoire et que faire pour que ses petits frères ne viennent pas eux aussi« . Voici quelques conseils.

1. Faites quatre piles de vos vêtements

Eh oui, ranger son placard c’est la première étape… Arrêter d’acheter des vêtements qu’on ne mettra pas c’est bien, mais c’est encore mieux si on ne garde pas tous les autres.

Donc faites quatre piles : à jeter, à donner, à réparer et à appareiller (c’est-à-dire des vêtements que vous ne mettriez pas tels qu’ils sont mais que vous mettriez si vous trouvez une jolie ceinture pour aller avec, etc.). Débarrassez-vous de vos deux premières piles, prenez soin de la troisième (réparez vous-même, demandez à votre maman ou apportez-la chez une couturière).

Le plus dur ici : se débarrasser de vêtements auxquels on est attaché émotionnellement.

2. Pensez « saucisse purée » plutôt que « magrets de canard et cèpes« 

Là vous pensez peut-être que je déraille, mais non. L’idéal c’est que la majorité de vos affaires soit des affaires « saucisses purées », c’est-à-dire des affaires classiques, que vous pouvez mettre tous les jours et harmoniser avec presque n’importe quoi. Exemple classique : un pantalon gris.

Le reste, c’est à dire la couleur, les textures, les frous-frous, il faut que ce soit l’exception. Est-ce que votre garde robe manque de basiques ?

3. Quelle est votre saison dominante ?

Bon c’est vrai qu’en France, on a quatre saisons, du coup c’est difficile de faire l’impasse sur le manteau ou sur les tongs. Mais réfléchissez au climat de votre région : hiver très rigoureux et été très chaud ? Avec de courtes intersaisons ? Alors idéalement vous devriez avoir une majorité de votre garde robe dédiée à l’hiver et à l’été et seulement une petite partie pour l’automne et l’hiver.

4. Quel est votre style de vie ?

Je ne vous apprends rien : si vous êtes femme au foyer ou si vous êtes avocat, vous n’avez pas besoin des mêmes habits. Certains ont besoin d’aller au travail bien habillé, pour d’autres c’est plus relax. Un de mes profs de maths à l’université donne cours en chemise hawaïenne… ça se voit moins en France.

Quand vous faites du shopping, demandez-vous si ce vêtement que vous convoitez sera facile à assortir avec le reste de votre garde-robe. Plus vos vêtements sont facile à assortir, plus vous les mettrez et par conséquent plus leur coût effectif sera réduit.

5. Identifiez vos préférences

Si vous vous sentez bien en jean, inutile d’acheter 4 pantalons en flanelle. Si vous préférez les coupes larges, n’achetez pas des chemises cintrées, vous ne les porterez pas car vous ne vous sentirez pas à l’aise dedans !

Ce conseil ne marche pas pour les vêtements de travail !

6. Les maîtres mots : qualité et à la bonne taille

Qu’est-ce que la plupart des vêtements que vous portez le plus ont en commun ? En ce qui me concerne, ils sont pile à ma taille et ils sont de bonne qualité.

  • N’achetez pas de vêtements qui ne vous vont pas. Ça parait basique, mais en fait la plupart de nos erreur d’achats ce sont des vêtements dont on se disait qu’il allaient à peu près et puis finalement une fois l’achat fait on se rend compte que nos, ce n’est pas « à peu près » mais « pas du tout ».
  • Le conseil précédent vaut même si le vêtement est en solde. Eh oui, même à 5 euros, un t shirt qui ne vous va pas… ne vous va pas.
  • N’hésitez pas à faire des retouches. Si vous pensez que ce pantalon vous va parfaitement mais qu’il est trop long, faites (ou faites faire) un ourlet. Vous augmentez ainsi vos chances de le porter !
  • Achetez des vêtements de qualité : un pull en vrai laine durera des années, un pull en acrylique durera une saison…

7. N’achetez pas un vêtement uniquement parce qu’il vous va

Non non je ne suis pas entrain de contredire ce que je viens juste de dire :-P

Si un vêtement vous va parfaitement mais qu’il ne vous plaît pas plus que ça, passez votre chemin. Vous risquez en effet de ne jamais le mettre ou alors très rarement.

Voilà avec toutes ces stratégies, je n’achète presque jamais de vêtements ;-) , et pourtant j’en ai encore dans ma garde-robe que je ne mets quasi jamais.

Et vous ? Est-ce que vous avez des affaires inutiles dans votre garde-robe ? Quelle est votre stratégie pour éviter ces situations ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *