3 Raisons de changer de forfait de mobile.

Avez-vous un forfait internet ou mobile ?

Si vous répondez oui (Ok, je ne prends pas un risque énorme sachant que vous lisez un blog) il est probable que vous devriez en changer !

Je ne sais pas vous, mais mes parents ont toujours le même numéro de téléphone et le même abonnement depuis plusieurs décennies : rien d’anormal, ça fonctionnait comme ça à leur époque. Bien qu’en ayant changé d’époque justement, je suis toujours étonné par ceux qui se comportent toujours comme leurs parents ! Etonné car personnellement, je suis un client volage et fier de l’être !

Fuyez les engagements : la fidélité ne paie pas

Si comme moi vous vous êtes déplacé dans la boutique de votre opérateur téléphonique (ou appelé le service client pour les moins sportifs) le jour de la sortie de l’iPhone 3/4/5 en espérant qu’on vous fasse une offre irrésistible et que vous en êtes ressorti en vous disant « C’est dingue, je suis abonné depuis 6ans, j’ai 100000pts de fidélité et ça me coute plus cher que dans la pub ! » vous savez forcément de quoi je parle.

Les opérateurs dans leur chasse au chaland n’hésitent pas à délaisser leur clients au profit des nouveaux pour lesquels les offres sont toujours plus attractives : gratuit pendant 6 mois, moitié prix pendant un an etc, remboursement des frais de résiliation de votre ancien opérateur…

Et bien puisque tel est le choix des opérateurs, tournez le à votre avantage et allez voir ailleurs : au lieu de rester fidèle en espérant qu’on vous jette des miettes, soyez un perpétuel nouveau client !

Enchaînez les abonnements comme Casanova enchaînait les nouvelles conquêtes ! Pour cela évidemment, fuyez les périodes d’engagement quand c’est possible (malheureusement, pas toujours) car elles engendrent des frais de résiliation et vous empêchent d’aller voir si l’herbe est plus verte ailleurs.

Avant de partir, pensez également à négocier auprès de votre opérateur actuel : vous disposez d’une offre de tel concurrent à tel prix, vous vous apprêtez à l’accepter mais vous voulez entendre sa proposition avant de résilier : afin de vous retenir certains sont prêts à vous faire des offres défiant toute concurrence !

Profitez de la concurrence

Le secteur des télécommunications est un des secteurs les plus concurrentiels qui soit, et cette concurrence profite avant tout aux clients car les opérateurs font des pieds et des mains pour vous attirer.

Très régulièrement de nouvelles offres apparaissent et vous en donnent soit mieux pour le même prix, soit la même chose pour moins cher.

Ex : je payais 57€ par mois pour une heure de communication et 500mo de data chez OPERATEURMOBILE 1 en 2009, aujourd’hui je paye 14,90€ pour un forfait d’une heure et 1go de data chez OPERATEURMOBILE 2.

Essayez d’en faire de même pour des secteurs  qui sont en situation de monopole ou quasi-monopole (le courrier, l’électricité, le gaz…) et vous comprendrez les bienfaits de la concurrence pour les consommateurs !

Evitez les pièges

Etant en fin d’engagement dans un mois, mon opérateur internet m’a appelé il y a une 15aine de jours pour me proposer une offre « Exceptionnelle, réservée à nos meilleurs clients » : 15 chaines TV premium GRATUITEMENT pendant 3 mois ! Super nouvelle non ? Non.

Ce que s’est bien gardé de me dire spontanément la personne au bout du fil, c’est qu’accepter cette offre revenait à se réengager pour une période de 12 mois : bref on vous tend un appât, souvent d’un intérêt discutable (en l’occurrence m’habituer à ces chaines pour que je m’y abonne par la suite…) et on s’assure que vous n’irez pas dépenser votre argent ailleurs. Inutile de dire que j’ai donc refusé l’offre, et j’étudie actuellement celle qui la remplacera.

Méfiez-vous donc de ces offres et demandez à chaque fois qu’un service client semble vous faire une fleur si le fait d’accepter vous réengage : même s’ils sont tenus de le faire, tous ne le font pas spontanément.

Restez en veille, halte au sommeil

Gardez un œil en permanence sur le marché, sur les offres en cours et sur ce que vous auriez à y gagner en allant chez la concurrence :  évidemment si vous êtes satisfait de votre situation et que le jeu n’en vaut pas la chandelle, pas besoin de s’inoculer inutilement la bougeotte. Faites vos calculs, projetez les gains sur une année et fixez-vous un seuil minimum de gain avant de changer.

Avec l’exemple précédemment cité, j’ai économisé près de 57-14,9=42,1€ x 12 = 505€ sur une année sur mon forfait mobile tout en ayant un service légèrement supérieur.

Bref, mon nouvel opérateur m’a payé un WE de 4 jours à Moscou, pourquoi pas vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *